La douleur chronique concerne plus de 20% de la population française et s’accompagne de retentissements sur la vie quotidienne, tels la gêne pour se déplacer, pour avoir des activités, pour entretenir des relations professionnelles et/ou familiales.

Elle nécessite une prise en charge globale : médicamenteuse, psychologique et sociale.

L’équipe pluridisciplinaire dédiée à la prise en charge de la douleur au sein de la Clinique de Bonneveine a pour vocation :

-d’écouter tout patient douloureux,

-de rechercher un diagnostic à l’origine d’une douleur pour en déterminer ses mécanismes,

-d’évaluer les différentes caractéristiques de la douleur, -de proposer un projet thérapeutique (médicamenteux ou non) en accord avec le patient qui reste acteur de son projet.

Contact et prise de rendez-vous :

Prise de rendez-vous pour une consultation auprès du Dr Laure CHABERT en contactant le Centre de consultations et de soins externes au 04.96.14.14.15 ou 04.96.14.14.59

(consultations les mercredis et vendredis de 9h à 13h)

Contact Hôpital de Jour : Infirmière responsable / Tél. : 04.96.14.14.86 / Secrétariat dédié : 04 96 14 14 30 / mail : clinique.bonneveine.hopitaldejour@avec.fr

Médecin Algologue : Dr Laure CHABERT  mail : laure.chabert@avec.fr

Les pathologies prises en charge

-Toutes les douleurs chroniques, c’est-à-dire les douleurs qui durent depuis plus de trois mois malgré un traitement initial bien conduit -Les douleurs du “sujet âgé” : en moyenne 55% des personnes âgées souffrent “en silence” avec un retentissement majeur sur leur qualité de vie (changement de comportement, repli sur soi, agressivité, refus alimentaire…)

-Les douleurs des personnes en situation de handicap -Les douleurs liées au cancer -Les douleurs en soins palliatifs

-Les douleurs neuropathiques : centrales et périphériques -Le syndrome douloureux régional complexe : algodystrophie -Les douleurs centrales, dites nociplastiques telles que la fibromyalgie

-Les douleurs liées à une plaie : escarre, ulcère…

-Les problèmes de dépendance aux opiacées, afin d’envisager un sevrage

 Une équipe pluridisciplinaire :

Une équipe pluridisciplinaire composée ainsi :

-Un médecin algologue : le Dr Laure CHABERT

-Une responsable infirmier titulaire du DU Douleur 

-Une infirmière titulaire du DU Douleur, du DU Plaies et cicatrisations :

-Des psychologues (hypnose, EMDR, DU Douleur…), une psychomotricienne (cohérence cardiaque), des kinésithérapeutes, un APA (Activité Physique Adaptée), une diététicienne, une assistante sociale

En fonction de la complexité des prises en charge, d’autres personnels hospitaliers peuvent être appelés en renfort : neurologue, rhumatologue, psychiatre, médecin spécialiste des troubles du sommeil, cardiologue, ostéopathe ...

Une prise en charge structurée autour d’un parcours patient :

Les patients sont pris en charge directement sur courrier du Médecin traitant ou d’un Médecin spécialiste, lors d’une première consultation.

Cette prise en charge coordonnée et pluridisciplinaire s’articule autour d’un temps d’évaluation et d’un traitement des douleurs du patient, qu’elles soient aiguës ou chroniques, ainsi que d’une prévention des douleurs induites par les soins.

Les patients peuvent être suivis dans le cadre :

-D’une consultation au cours de laquelle sera réalisée une première évaluationde la situation et du vécu douloureux du patient -D’un Hôpital de Jour :

* traitement spécifique de certaines douleurs chroniques

* prise en charge coordonnéepermettant de réaliser les examens et consultations nécessaires au diagnostic médical et paramédical

Ce bilan pluridisciplinaire permettra de définir le projet de soins personnalisé et le protocole thérapeutique antalgique

* suivi complet (biopsychosocial) afin de s’assurer de la bonne adhésion du patient à son projet thérapeutique et de l’absence d’événements indésirables. L’éducation du patient sera au coeur de ce suivi

-D’une hospitalisation complète dans le cadre d’une prise en charge complexe du fait des symptômes ou de la fragilité des patients, pour surveillance de la tolérance d’un traitement opioïde fort dans le cadre d’un sevrage...

Les techniques pratiquées pour la lutte contre la douleur :

-Techniques psychocorporelles (TTC, hypnose, EMDR, cohérence cardiaque…)

-En Hôpital de Jour : pose de patch à la capsaïcine, perfusions à visée antalgique, utilisation de pompe PCA Sapphire...