La Provence - parution du 20 mars 2014

Les dirigeants de la clinique de Bonneveine sont prêts à relever de nouveaux défis pour la clinique en 2014.

"Nous sommes désormais en équilibre économique". Premier challenge de l'année 2014 réussi pour Fabrice Julien, directeur de la clinique de Bonneveine et ses collaborateurs.

Un an après la reprise de l'établissement par le groupe Docte Gestio, la clinique n'est plus en déficit économique et affiche une augmentation de son activité, avec plus de 3 500 passages par mois. Les restructurations des organisations de l'établissement, des renforcements des pôles de médecines avec l'arrivée de nouveaux médecins ont permis ce résultat. "En 2014, la clinique peut s'autoriser à avoir des projets concrets. On peut désormais penser à l'expansion de l'établissement, à augmenter l'offre de soin" se félicite le Dr. Eric Bismuth, Directeur Général de la branche santé.

Parmi les nouveaux projets de l'établissement, la prise en charge des personnes en situation de handicap, d'ici 2015, est en pôle position. "On veut permettre aux personnes handicapées d'accéder plus facilement aux soins, avec des médecins et infirmiers formés pour ce type de prise en charge" insiste le Dr Bismuth. Pour ce faire, trois chambres aménagées seront créées, des spécialistes seront présents à la clinique et le personnel recevra une formation particulière.

Et la clinique voit plus loin : entre 2014 et 2019, l'établissement prévoit de s'agrandir et d'ouvrir une résidence dédiée entièrement aux seniors, composée de 88 logements pouvant accueillir 120 personnes. La clinique de Bonneveine veut plus que jamais correspondre à son image d'établissement de proximité et compte renforcer le travail en synergie avec les médecins locaux. "C'était un établissement donnée mourant mais il renaît de ses cendres" conclut Bernard Bensaid, le PDG de Docte Gestio.

Retour aux presses